Fédération du Mérite Maritime

et de la Médaille d'Honneur des marins

Section Côtes d'Armor

 

Site Meter

Marin de commerce

Définition

Description des tâches / conditions de travail

Salaires / Revenus

Evolution professionnelle

Etudes / formations

Pour en savoir plus

Voir les autres fiches métiers disponibles sur cidj.com

Définition

Le marin de commerce fait partie du personnel subalterne de l’équipage. Il peut travailler soit sur des paquebots (navires de croisières) soit sur des ferry-boats (transbordeurs) où l'embarquement est souvent de courte durée puisque assurant des liaisons entre deux rives maritimes, une île et le continent ou plusieurs îles. Il peut être employé aussi au transport des marchandises sur des cargos, des porte-conteneurs, pétroliers, minéraliers, gaziers, vraquiers, rouliers ou des bateaux spécialisés tels les navires frigorifiques, de recherche océanographique, de recherche sismique, ravitaillement off shore, extraction de matériaux marins.

Description des tâches / conditions de travail

Le marin de commerce débute comme ouvrier polyvalent puis se spécialise en électricité, hydraulique et systèmes automatisés... Il peut être électricien de bord, timonier, premier matelot. Sous la conduite des officiers, il participe à la manœuvre, au service de quart à la passerelle, à l'entretien du navire ou des machines et à l'activité générale à bord. Parmi les tâches courantes d'entretien, le marin participe à la peinture et au graissage et aux réglages nécessaires des matériels. Il vérifie et entretient le matériel de sécurité et assure des tours de surveillance. Il participe activement aux manœuvres d'entrée et de sortie du port. Le marin collabore également au transbordement des marchandises pour les transports de fret. Les conditions de travail sont difficiles. Outre les variations climatiques, le marin passe souvent du pont à la salle des machines pour être soumis au bruit, à la chaleur et aux vibrations. Une bonne condition physique est nécessaire. Le marin du commerce navigue au cabotage (le long des côtes, même s'il descend le long de la côte d'Afrique), national ou international et au long cours (traversées trans-océaniques avec un équipage durant plusieurs semaines).

Salaires / revenus

Le marin gagne un salaire mensuel moyen de 1 200/1 300 € brut.

Evolution pEvolution proEvolution prtion u Evolution professionnellen prorofessionnelle ofessionnelle fessionnelle rofesonnelle

La fonction du marin peut évoluer mais il faut au moins dix ans de métier à bord pour être promu maître d'équipage ou maître mécanicien. Dans ce cas, c’est le couronnement d'une expérience professionnelle.

Etudes / formations

Le BEPM de marin du commerce formation conduit aux fonctions de marin polyvalent soit à bord de navires de commerce, soit à terre dans des entreprises d'armement ou dans des organismes du secteur para maritime. La scolarité est de deux années dont plusieurs semaines de stage à bord et à terre. Il existe également un BEPM (brevet d’études professionnelles maritimes) de mécanicien destiné plus particulièrement à former des mécaniciens pour navires de pêche. Des entreprises du secteur maritime peuvent les embaucher en tant que contremaîtres. Le CAPM matelot est aussi destiné au personnel des chalutiers.

Pour en savoir plus

Ministère des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer Bureau de la vie des établissements et de la délivrance des titres 3, place de Fontenoy 75007 - Paris Tél : 01 44 49 83 12/26 www.mer.gouv.fr Service chargé des enseignements dans les écoles de la marine marchande.